Les français et les travaux de rénovation

L’été est sans aucun doute la période de l’année la plus propice pour se lancer dans des travaux de rénovation ou d’amélioration de son habitat. Vous êtes d’ailleurs nombreuses et nombreux à avoir planifié de relooker votre intérieur si j’en juge par la quantité de questions pratiques que je reçois en ce moment.

Seulement, la crise du Covid-19 est passée par là et il n’est pas forcément évident de se décider à investir un budget plus ou moins conséquent dans des travaux de rénovation. N’étant pas les seuls à vous poser la question, Cofidis a lancé une étude pour avoir une vue plus claire de l’état d’esprit des français vis à vis de ce type de travaux en cette période particulière. Je vous propose d’en découvrir les principaux enseignements.

Des travaux pour se sentir bien chez soi

Il faut bien le dire, ces derniers mois nous ont clairement obligés à réévaluer la façon dont nous abordions nos intérieurs. Travail à la maison, école à domicile,… il a été indispensable de réinventer les espaces pour combiner au mieux toutes les nouvelles activités à faire chez nous.

Se sentir bien chez soi est donc devenu particulièrement important, ce qui explique probablement pourquoi autant de français envisagent de se lancer dans des travaux de rénovation de leur habitat d’ici la fin de l’année. Vous êtes en effet plus de 37% à planifier des améliorations à réaliser dans votre maison ou appartement pour le rendre principalement plus cosy (52%).

Autres motivations pour rénover vos intérieurs : vous êtes un tiers à vouloir éviter la vétusté et 26% à vouloir améliorer les performances énergétiques de son habitation, ce qui est relativement peu quand on sait que ces travaux sont partiellement financés par l’Etat.

Un budget moins important à consacrer aux travaux

9550€, c’est la somme moyenne que vous dépenserez pour réaliser vos travaux de rénovation. Bien évidemment ce budget varie fortement en fonction de vos revenus et de votre âge. Ainsi, les 18-24 ans ont un budget moyen de 1000€ quand les retraités envisagent de dépenser 10.000€ ou plus dans leurs travaux.

Le problème qui se pose alors est celui du mode de financement, en particulier dans ce contexte économique inédit. Ainsi, vous êtes plus d’un tiers à indiquer vouloir renoncer à votre projet de travaux en raison d’un manque de trésorerie.

Celles et ceux qui décident malgré tout de se lancer financent pour la moitié d’entre eux leurs travaux avec leurs économies ou en utilisant le budget familial. Le crédit à la consommation concerne quant à lui 17% des projets et ce sont surtout les jeunes qui envisagent d’y avoir recours (plus d’un quart d’entre eux). Vous pourrez d’ailleurs réaliser une simulation de prêt sur le site de Cofidis si vous souhaitez évaluer le budget à consacrer à vos travaux de rénovation.

Enfin, de façon assez surprenante, moins de 10% des français font appel aux aides et crédits d’impôts prévus par l’Etat afin d’améliorer les performances énergétiques de l’habitat.

Le DIY : un bon moyen d’économiser sur ses travaux de bricolage

Sans surprises, le DIY est le moyen que vous utilisez le plus pour optimiser votre budget. Vous êtes en effet plus de 60% à envisager de réaliser vos travaux vous-même pour limiter vos dépenses.

Le Web est devenu une véritable mine d’informations pour réaliser à peu près tout ce qu’il est possible de réaliser soi-même en terme de bricolage. Vidéos, tutos phots, conseils,… les sources sont de plus en nombreuses et les tutos toujours plus précis et abordables.

Concernant le matériel indispensable pour la réalisation des travaux, vous êtes plus de 70% à opter pour la location auprès d’une grande enseigne de bricolage et 58% choisissent la location entre particuliers (dont les deux tiers sont les moins de 35 ans, les CSP- et les Franciliens).

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous donne rendez-vous sur le site Question de Budget avec Cofidis pour consulter l’étude complète.

Pour ne manquer aucun article déco ou diy, n'hésitez pas à me suivre sur Instagram. Je suis aussi présent sur Youtube, Facebook et Pinterest.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.