Comment devenir décorateur d’intérieur en auto-entreprise ?

La décoration d’intérieur est une passion pour beaucoup d’entre nous. Avec ses nombreuses facettes allant du dessin aux achats de meubles et accessoires, en passant par la création de planches tendances à la gestion de chantier, vous êtes de plus en plus nombreuses et nombreux à vouloir en faire votre métier.

Pour vous aider un peu, je vous propose aujourd’hui de découvrir toutes les étapes qui vous permettront de devenir décorateur ou décoratrice d’intérieur en créant votre auto-entreprise. Vous pourrez par ailleurs obtenir encore plus de renseignements autour de la création de cette dernière en vous rendant sur le Portail Auto-Entrepreneur.

Le métier de décorateur d’intérieur

Comme je vous le disais plus haut, le métier de décorateur d’intérieur est une activité multi-facettes. Je vous propose de découvrir plus en détails ce qu’elle recouvre afin de vous assurer qu’il s’agit d’un domaine fait pour vous.

En tant que décorateur ou décoratrice d’intérieur, vous serez amené(e) à intervenir sur plusieurs types de chantiers. On pourra par exemple faire appel à vous pour relooker une maison, un appartement ou encore des bureaux. Vous pourrez bien évidemment choisir le type de chantier qui vous plait le plus mais sachez qu’en diversifiant vos domaines d’intervention, il sera plus facile (dans un premier temps au moins) de trouver des clients.

Quel que soit le bâtiment dans lequel vous allez travailler, vous ne pourrez pas toucher à la structure de ce dernier, cette tâche est en effet réservée aux architectes et autres professionnels du bâtiment.

Ainsi, vos missions pourront s’étendre du conseil à la mise en ambiance d’une pièce, d’une maison ou appartement, d’un espace professionnel,… Vous pourrez aussi être sollicité(e) pour une mission de home staging, dont le but est de mettre en valeur un bien avant sa mise en vente.

Quelle formation pour devenir décorateur d’intérieur ?

Si l’exercice de la profession de décorateur d’intérieur ne nécessite aucun diplome obligatoire, je ne peux que vous conseiller de suivre certaines formations. Celles-ci vous permettront de travailler de façon plus efficace mais aussi d’assurer vos clients que vous disposez des connaissances indispensables pour mener à bien leurs chantiers.

Vous pourrez alors commencer par suivre une formation en décoration d’intérieur en BTS. Intitulé Design d’Espace, ce cursus est proposé dans de nombreux lycées offrant des formations post-bac. Vous y découvrirez le métier de la décoration en abordant l’ensemble de ses facettes artistiques et techniques.

Si vous êtes en reconversion professionnelle, sachez que de nombreux organismes proposent des formations en décoration qui peuvent être suivies à distance. Vous pourrez ainsi continuer à travailler tout en faisant l’acquisition de nouvelles compétences.

Ensuite, les métiers de la décoration nécessitant de réelles compétences artistiques, particulièrement au niveau du dessin, je vous conseille de suivre une formation dédiée dans ce domaine. Selon vos aspirations, vous pourrez suivre un cursus de dessin manuel afin de proposer à vos clients des croquis de vos idées d’aménagement et de mise en ambiance. Si vous préférez les représentations 3D, vous pourrez là aussi trouver des formations afin d’apprendre à utiliser le logiciel Sketch Up, incontournable pour les professionnels de la déco !

Enfin, n’oubliez pas d’apprendre à utiliser correctement les réseaux sociaux (Pinterest et Instagram en tête) ainsi que les outils de la suite Adobe tels que Photoshop et Lightroom qui vous permettront de disposer de toutes les compétences nécessaires pour exercer votre futur métier.

La création d’une auto-entreprise de décoration d’intérieur

Une fois que vous aurez passé les différentes étapes de la formation, vous pourrez commencer à créer votre auto-entreprise, structure qui est, selon moi, la plus adaptée pour débuter son activité sans avoir à consacrer un temps trop important à la gestion administrative.

En effet, ce type d’entreprise nécessite peu de formalités au quotidien puisqu’il vous suffira principalement de tenir un journal de vos recettes et de vos dépenses.

Par ailleurs, le régime micro-fiscal vous permettra de faire une déclaration tous les mois ou tous les trimestres (au choix) de votre chiffre d’affaire encaissé. Vous paierez alors un impôt sur le montant déclaré. Enfin, si vos revenus sont inférieurs à un certain plafond, vous pourrez aussi opter pour le prélèvement libératoire à l’impôt sur le revenu. Vous n’aurez ainsi qu’un seul paiement à effectuer pour vos cotisations sociales et votre impôt personnel.

Sachez également que vous serez tenu(e) de ne pas dépasser un plafond de chiffre d’affaire fixé à 72600€ pour continuer à bénéficier du régime avantageux offert par l’auto-entreprise.

Enfin, il est à noter que vous ne pourrez pas déduire vos frais professionnels de votre chiffre d’affaire déclaré. Ce point ne posera pas vraiment de problème au début de votre activité. Vous pourrez ensuite, si vous avez envie de développer votre entreprise, faire évoluer votre structure juridique.

Pour ne manquer aucun article déco ou diy, n'hésitez pas à me suivre sur Instagram. Je suis aussi présent sur Youtube, Facebook et Pinterest.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.